Qu'est ce que l'état d'hypnose?

L'état d'hypnose est un état de conscience modifié, naturel et surtout vital, c'est un état particulier de la conscience connu depuis des milliers d'années.

En hypnose on utilise la capacité de l'être humain à se dissocier, c'est à dire à être présent physiquement à un endroit et mentalement ailleurs. Par exemple lorsque l'on est absorbé par le visionnage d'un film ou que l'on se laisse aller à la rêverie quotidienne, on est dans un état de dissociation.

L'hypnose permet de s'abstraire de l' environnement immédiat et offre à l'inconscient la possibilité de procéder à des remaniements et transformations bénéfiques au changement.

On va pouvoir utiliser ces processus pour la thérapie.

En effet, cet état permet un accès direct aux ressources inconscientes de la personne en s'"extrayant" de la réalité extérieure. La dissociation peut être traumatique, par exemple dans les cas où la personne a vécu des traumatismes elle peut aller jusqu'à se "couper" d'une partie d'elle même, souvent de sa vie émotionnelle. Également dans le domaine des addictions, la prise de substances vise à modifier l'état de conscience jusqu'à court-circuiter la vie psychique de la personne.

En hypnose on a un objectif précis (changement/modification d'un comportement, déblocage d'une émotion, modification d'une perception en rapport à un événement,...), l'engagement personnel et la motivation sont donc très importantes.

Indications

Dans la mesure où l'hypnose met l'accent sur la participation active de la personne à créer du changement et aller vers sa guérison, c'est un outil particulièrement adapté dans les cas de traumatismes, d'états dépressifs, anxiété, stress, phobie, confiance en soi, deuil pathologique, addictions, douleurs chroniques... En état d'hypnose la personne peut agir sur ses perceptions et ses représentations et les modifier.

Ce que n'est pas l' état d'hypnose

Les études récentes montrent que l'état d'hypnose est différent du sommeil, du rêve et de la médiation, les aires cérébrales activées ne sont pas les mêmes.

 

L'hypnose utilisée en thérapie n'a rien à voir avec l'hypnose telle qu'elle est pratiquée dans les spectacles ou à la télévision.

 

En thérapie c'est la personne qui entre en état d'hypnose et le rôle du thérapeute est de l'accompagner, le thérapeute n'hypnotise pas la personne, il garantit le cadre et le contexte pour favoriser l'entrée de la personne dans cet état. Il ne s'agit pas d'une relation de pouvoir, de domination ou de soumission mais tout à l' inverse d'une relation basée sur la confiance et la coopération.

Contrairement aux idées reçues on est encore plus défensif et protégé en état d'hypnose on ne peut pas forcer quelqu'un à faire quelque chose avec laquelle il n'est pas en accord.

L'Hypnose ericksonienne

L'hypnose ericksonienne du nom de Milton H. Erickson part du principe que chaque personne a les ressources pour trouver les solutions qui conduiront à sa guérison. L'état d'hypnose va servir à accéder directement à l'inconscient et son potentiel en réduisant l'intervention de la réalité extérieure. Il postule qu'il existe en nous des possibilités non utilisées, inconscientes qui peuvent être réactivées.

Avec cette approche on considère le symptôme comme un allié, comme un moyen, le but n'est pas sa suppression  mais sa transformation en ressources pour la personne.

Il s'agit d'une thérapie stratégique dans la mesure où le thérapeute prend la responsabilité de mettre en œuvre des stratégies pour accompagner la personne à atteindre ses objectifs.

 

Erickson n'a pas établit de théorie car il considérait que chaque personne étant unique il convenait de personnaliser chaque accompagnement et donc de créer des stratégies adaptées à chaque situation rencontrée

La relation est envisagée comme une coopération pour atteindre les changements désirés par la personne et

une place centrale est accordée aux objectifs du patient.

Le thérapeute adapte la fréquence, la durée de la prise en charge et les techniques utilisées en fonction de chaque personne.

Comment se déroule une séance?

Le déroulement s'effectue sur un minimum de 5 séances espacées de 2 à 4 semaines, un bilan est fait lors de la dernière consultation de manière à faire le point sur les changements survenus et sur l'orientation à prendre pour la suite de l'accompagnement (séances d'hypnose supplémentaires, suivi psychologique "classique"...).

Le but de l'hypnose ericksonienne est de favoriser la mise en place de changements observables chez la personne, il faut en moyenne 4 à 5 séances pour qu'une personne mette en œuvre des changements en lien avec ses objectifs de guérison.

L'enjeu de la 1ère séance est de recueillir les objectifs et attentes de la personne, les séances suivantes sont construites en fonction de la demande de la personne.